Les frais d’inscription

Une grande partie du coût réel des études supérieures est prise en charge par les autorités, pour les étudiants internationaux comme pour les étudiants belges. Les droits d’inscription à une institution d’enseignement supérieur sont donc très raisonnables.

 

Quel que soit le type d’établissement d’enseignement supérieur, les droits d'inscription ordinaire à une année d'études principale pour l'année académique 2016-2017 s'élèvent à maximum 835€. Les étudiants boursiers et les étudiants de condition modeste ne payent pas de frais ou payent des frais réduits.

Les étudiants étrangers hors UE doivent payer des droits d’inscription spécifiques pour le minerval. Ceux-ci sont fixés par l’ARES (Académie de Recherche de l'Enseignement Supérieur) et ne peuvent pas dépasser cinq fois le montant des droits d’inscription ordinaires, soit maximum 4.175€ par année d'étude. Les pays moins avancés, repris sur la liste LDC (Least Developed Countries) de l’ONU ne doivent pas payer ces droits d’inscription spécifiques.

Sans dépasser les montants maximaux mentionnés ci-dessus, ces montants peuvent cependant varier selon le type d’institution et le domaine d’études choisi.

Pour connaître les montants précis des droits d’inscription que vous êtes tenu d’acquitter, vous devrez prendre contact avec le service des admissions et des inscriptions de l’université, la haute école ou l’école supérieure des arts de votre choix. Voir Institutions

Le montant est précisé à l'étudiant dans la lettre l’autorisant à s’inscrire auprès de l’institution de son choix.

Concernant les études doctorales, les droits d'inscription ne peuvent pas dépasser 835€ par année de recherche.
Remarque importante : les montants indiqués concernent uniquement les années académiques 2016-2017 et peuvent subir des modifications.